Catégories
Start-up et applications

Stabilité des applications: le chaînon manquant dans le déploiement d'applications de nouvelle génération

C'est une nouvelle ère pour le développement de logiciels, définie par l'essor des applications mobiles et des versions de développement itératif. L'environnement de développement rapide d'aujourd'hui ne ralentit personne. Si les outils de surveillance ne fonctionnent pas pour promouvoir la vitesse et l'agilité des équipes qui les utilisent, alors de nouvelles solutions doivent être trouvées.

En raison de cet état d'esprit, des outils matures comme la gestion des performances des applications (APM) ont été examinés par les équipes d'ingénierie. Cette tendance bouleverse souvent les fans inconditionnels d'APM qui travaillent sur les équipes d'infrastructure, SRE et DevOps.

Et c'est compréhensible: ces équipes back-end comptent sur APM pour faire leur travail.

Ce qui est important à comprendre, c'est que les équipes de développement d'applications mobiles ne se concentrent pas sur les mêmes choses que celles qui utilisent APM. Les serveurs et les réseaux n'ont pas d'importance pour les développeurs d'applications mobiles, car ces systèmes dorsaux ne sont pas pertinents pour leur expérience d'utilisateur final. Le mobile ne nécessite pas d'infrastructure, donc les développeurs mobiles s'en fichent.

Quels développeurs faire la stabilité des versions de leurs applications et les erreurs ou plantages rencontrés par les utilisateurs finaux sont importants. Les applications mobiles ont changé le fonctionnement des équipes d'ingénierie et de nouvelles solutions sont nécessaires pour prendre en charge ce travail axé sur l'utilisateur.

Entrez la stabilité de l'application. Conçues pour surveiller la stabilité des versions des applications et suivre toutes les erreurs et plantages, les solutions de stabilité des applications sont inestimables pour les développeurs qui se soucient beaucoup de l'expérience de l'utilisateur final.

Voici l'essentiel: l'APM et la stabilité des applications renforcent les logiciels, et il y a de la place pour les deux ensembles de solutions. Cependant, il est important de reconnaître que ces deux solutions incarnent des objectifs de surveillance distincts et doivent être utilisées par différentes équipes.

APM pour les infrastructures et les équipes DevOps
Avant l'adoption du cloud, les organisations fournissaient leur propre matériel physique et les composants surveillés tels que la RAM, l'espace disque, le CPU et la mémoire. Aujourd'hui, les équipes infrastructure, SRE et DevOps surveillent les instances cloud. Plutôt que d'acheter du matériel et de gérer des machines physiques, ces équipes demandent de nouvelles instances cloud aux fournisseurs de cloud, et un accès immédiat est reçu.

Alors que certains craignaient que le cloud rende APM obsolète, les équipes d'infrastructure, de SRE et de DevOps continuent de s'appuyer sur ces outils pour deux bonnes raisons:

  1. Les applications nécessitent beaucoup de ressources. Il est facile de manquer d'espace avec les applications gourmandes en ressources d'aujourd'hui, ce qui signifie qu'une attention particulière doit être portée aux ressources des machines virtuelles à tout moment.
  2. Le cloud peut être coûteux. Les ressources des machines virtuelles sont comme des bonbons: il y a toujours plus à consommer sans trop y penser. En conséquence, les ballonnements se produisent rapidement à moins que quelqu'un n'y prête attention et ne trouve comment rationaliser la consommation et réduire les coûts grâce à une meilleure efficacité.

L'APM est utile pour relever ces deux défis, car sa fonction principale tourne autour de la planification des capacités. APM permet une meilleure gestion des instances cloud, optimise l'utilisation et aide à déterminer comment modifier les ressources cloud pour réduire ou éliminer les coûts inutiles.

Stabilité des applications pour les équipes d'ingénierie
Quel est l’inconvénient d’APM? Elle est inefficace lorsque la personne qui exécute l'application est également celle qui l'a créée, comme c'est souvent le cas avec le développement mobile et le codage itératif. Ces ingénieurs se soucient profondément de l'expérience client et veulent s'assurer que les utilisateurs ne rencontrent pas de bugs et de plantages lors de l'utilisation de l'application, tous deux pointant directement vers sa stabilité.

Malheureusement, APM n'est pas suffisamment flexible pour répondre à l'expérience client, car il n'a pas été conçu pour l'utilisateur final. Conçu pour détecter les erreurs et envoyer des alertes, APM ne fournit pas d'informations sur réparer un problème, c'est pourquoi il n'est pas idéal pour les développeurs qui doivent s'attaquer aux bogues avec rapidité.

En revanche, la stabilité de l'application indique directement quelle est l'erreur, où elle existe et comment elle s'est produite. Ces solutions mesurent la stabilité grâce à des scores de stabilité, qui sont calculés à l'aide des taux d'erreur en temps réel et des données de session. Les scores de stabilité fournissent aux développeurs une métrique claire qui illustre le pourcentage d'interactions d'applications réussies dans chaque version.

Les scores de stabilité permettent également aux équipes de développement de définir des scores de stabilité cibles, qui montrent s'il est temps de corriger les bugs (l'application est instable) ou de créer de nouvelles fonctionnalités (la version est stable). De la même manière, les équipes peuvent définir des objectifs de stabilité critiques, qui imitent les accords de niveau de service et montrent quand le développement de nouvelles fonctionnalités doit s'arrêter afin de remettre l'application sur un terrain stable grâce à la correction de bogues.

En bref, la stabilité de l'application prend une attention différente de celle d'APM. L'automatisation et l'agrégation des erreurs fournissent aux ingénieurs des informations exploitables. Le temps et l’argent ne sont pas gaspillés à traquer les bogues et à se concentrer sur le mauvais travail de développement.

Cinq avantages de la stabilité de l'application
La stabilité des applications rassemble les erreurs capturées par APM et permet aux développeurs de voir, en un coup d'œil, quels bogues méritent d'être corrigés et exactement où aller pour les corriger. Cette approche offre cinq avantages clés:

  1. Amélioration de l'efficacité: Les outils de stabilité des applications suppriment le décalage entre les infrastructures et les équipes de développement. Les informations sur les bogues sont fournies directement à l'équipe qui les corrige, ce qui permet de gagner un temps précieux en ingénierie.
  2. Une satisfaction client plus forte: Grâce aux informations de diagnostic d'un outil de stabilité des applications, les ingénieurs logiciels savent immédiatement ce que signifie le bogue et comment le corriger. Une résolution plus rapide des bogues a un impact positif sur l'expérience de l'utilisateur final, ce qui peut améliorer les niveaux de satisfaction client (CSAT).
  3. Hiérarchisation des erreurs: En regroupant les bogues par cause première, les outils de stabilité des applications permettent aux développeurs de déterminer facilement la gravité et l'impact. Les équipes peuvent déterminer ce qui doit être corrigé en premier avec un aperçu complet des erreurs qui affectent le plus d'utilisateurs, de ce qui affecte les clients clés et des bogues les plus coûteux.
  4. Synchronisation d'outils: Les outils de stabilité des applications s'intègrent aux suites de gestion de projet, ce qui signifie que les bogues sont directement liés aux tickets créés dans Jira ou à d'autres outils, et les tickets sont mis à jour automatiquement à mesure que les priorités changent.
  5. Scores de stabilité par version: Il est courant d'avoir plusieurs versions d'application en circulation, c'est pourquoi les scores de stabilité par version sont importants. La compréhension des versions contenant des erreurs et de leur impact aide les équipes de produits et de développement à hiérarchiser correctement les nouveaux travaux et la correction des bogues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *